La validation de la ZAC n’est et ne doit pas être un feu vert pour le complexe commercial

Contre toute attente, la justice a validé ce jeudi la création de la zone d’aménagement concertée (ZAC) de Gonesse. Ce rebondissement judiciaire est ahurissant car il va à l’encontre des conclusions du rapporteur qui étaient favorables au maintien de l’annulation de la création de la ZAC.

Mais pour autant, cette décision ne donne pas un blanc-seing au projet de méga centre commercial EuropaCity puisque qu’elle ne tranche pas la question du PLU qui a été annulé en raison des nombreuses aberrations du projet EuropaCity.

C’est principalement sur ce point que le collectif « Europasdutout » sera vigilant car l’Etat ne peut pas financer le plan « Action cœur de ville » dont bénéficie la ville de Gonesse et, en même temps, accepter la construction sur le même territoire d’un énorme complexe commercial qui va détruire des milliers d’emplois de petits commerçants dans les villes voisines.

Alors que nous rentrons dans la campagne des élections municipales, les commerçants du collectif « Europasdutout » seront extrêmement attentifs au positionnement des élus sur la problématique d’EuropaCity. Alors que 92 % des Français déclarent que la modernisation des centres-villes devrait être un objectif important pour les maires*, il serait inconcevable que les élus du territoire puissent défendre le dynamisme de leur centre-ville sans s’opposer à la construction d’EuropaCity.

Le collectif « Europasdutout » appelle donc à maintenir et à amplifier la mobilisation face au projet de centre commercial Europacity qui prévoit l’implantation de 500 nouvelles boutiques. »

*4ème baromètre du centre-ville et des commerces publié le 3 juillet 2019.

2019-07-12T09:50:15+00:00 12 juillet 2019|Communiqués de presse|