Les fermetures de sites annoncées par le groupe Auchan prouvent l’incohérence du projet EuropaCity

Pour faire face à d’importantes pertes financières, le groupe Auchan vient d’annoncer la vente de 21 sites en France jugés peu rentables. Selon la CFDT, les postes de 787 salariés sont concernés par cette opération. Une situation qui interroge sur la cohérence de maintenir le projet de méga-centre commercial EuropaCity.

En Ile-de-France et en Seine-Saint-Denis, plusieurs sites sont menacés dont ceux de Bobigny et de Villetaneuse qui figurent parmi les 21 sites déficitaires concernés par les fermetures. En cause, selon la direction d’Auchan, la concurrence des sites de ventes en ligne qui touche tout aussi de plein fouet les commerces de centre-ville. Pour les salariés d’Auchan Villetaneuse, c’est la prolifération des centres commerciaux de la même enseigne, à proximité les uns des autres, qui a créé la baisse du chiffre d’affaires entraînant ainsi la fermeture de certains hypermarchés.

Dans ce contexte, le collectif Europasdutout met en doute la pertinence de maintenir le projet pharaonique d’Europacity et ses 500 cellules commerciales ; projet estimé à 3 milliards d’euros tandis que les pertes financières d’Auchan s’élèvent à près de 1 milliard d’euros.

Ainsi, le collectif suggère l’abandon pur et simple d’EuropaCity qui serait de toute façon dévastateur pour l’économie locale, entraînant la destruction de près de 8 000 emplois, mais aussi pour l’environnement.

Il est hors de question d’offrir en sacrifice les emplois du territoire pour Auchan qui a décidé de lâcher ses salariés pour des raisons de rentabilité financière.

2019-05-06T15:25:33+00:00 6 mai 2019|Communiqués de presse|